AVOCATS ET MÉDIATION

Espace Avocats

La médiation avant toute action judiciaire : l’opportunité à proposer à vos clients

L’adoption d’une approche amiable pour résoudre les conflits avant d’engager une action judiciaire est désormais une étape indispensable, notamment pour les litiges dont le montant est inférieur à 5 000 euros, conformément à l’article 750-1 du code de procédure civile.

En ce qui concerne les autres litiges, l’orientation vers une résolution amiable préalable à toute procédure judiciaire se répand de plus en plus, notamment par l’intégration de clauses de médiation dans les contrats. En tant qu’avocat, c’est une occasion à ne pas manquer pour offrir à vos clients une alternative efficace et moins conflictuelle, que ce soit avant d’engager une action en justice ou en parallèle de celle-ci.

Cette approche, en plus d’être respectueuse des intérêts de toutes les parties, peut s’avérer être un atout stratégique dans votre pratique juridique, en offrant une voie de résolution des conflits plus rapide, moins coûteuse et plus respectueuse des relations entre les parties.

Gagnez en efficacité et rapidité dans la résolution des litiges de vos clients en leur proposant une médiation !

Les avantages de la médiation pour l’avocat

Procédure simplifiée

Bénéficiez de notre processus de saisine épuré et intuitif.
En quelques clics, initiez la démarche de médiation via notre formulaire en ligne.

réactivité augmentée

Nous nous engageons à une prise de contact rapide avec la partie adverse, afin de recueillir son consentement pour la médiation, optimisant ainsi le temps de résolution du litige.

assistance cruciale

En tant qu’avocat accompagnateur, votre rôle est essentiel. Vous offrez un soutien inestimable et des conseils judicieux à votre client tout au long du processus de médiation.

Satisfaction garantie

La médiation offre une chance unique de résoudre un litige en quelques semaines seulement.
Cela se traduit par une grande satisfaction pour votre client, renforçant ainsi votre relation de confiance.

Considérer la médiation avant de recourir à la juridiction

Les bénéfices pour votre client

L’initiative d’une médiation avec Solens avant toute action judiciaire ne freine pas votre avancée. Nous prenons en main votre sollicitation de médiation et établissons sans délai un lien avec la partie adverse pour obtenir son consentement.
En cas de désaccord, nous dressons un procès-verbal attestant de l’échec de la tentative de médiation, ce qui vous permettra de justifier les efforts déployés devant la juridiction.
Cette démarche proactive peut favoriser une résolution plus rapide et moins conflictuelle des litiges, tout en préservant les relations entre les parties.

Le coût de la médiation avec Solsens

L’engagement dans le processus de médiation avec Solsens, qui comprend la collecte de l’approbation ou du refus de la partie adverse pour la médiation, est soumis à un forfait standard. Pour éviter toute pénalisation des particuliers non assujettis à la TVA, ce forfait est uniformisé pour tous : 75 €.
Lorsque la médiation est initiée, ce coût est habituellement partagé entre les parties. En l’absence de consentement à la médiation, les frais demeurent à la charge de l’initiateur.Les sessions de médiation sont facturées à un tarif horaire, qui fluctue en fonction de l’ampleur du litige et du type de conflit (civil, commercial, social).

LE RÔLE DE L’AVOCAT ACCOMPAGNANT EN MÉDIATION

La médiation s’articule autour des parties impliquées, avec le médiateur agissant comme un facilitateur dans la restauration de la communication et le cheminement vers une résolution mutuellement satisfaisante.
Quant à l’avocat accompagnant, il assume un rôle crucial et diversifié.

Engagement total

Enfin, l’engagement total du défenseur est un facteur déterminant pour la réussite de la médiation. Sa présence rassure le client, lui donne confiance dans le processus et renforce sa capacité à négocier efficacement. Le conseiller juridique est un allié précieux, un guide et un défenseur des intérêts de son client tout au long du processus de médiation.

Rédaction d’accords

De plus, le juriste est chargé de la rédaction de l’accord transactionnel ou de la convention de tiers. C’est une tâche délicate qui nécessite une connaissance approfondie du droit et une compréhension claire des souhaits et des besoins de son client. Le professionnel du droit veille à ce que l’accord soit juridiquement solide et reflète fidèlement les termes de la résolution mutuellement acceptée.

Soutien et guidance

Non seulement l’avocat offre un soutien indéfectible à son client, mais il est aussi un guide précieux, apportant son expertise juridique pour éclairer les différentes options et leurs conséquences potentielles.

Interlocuteur clé

Le praticien du droit est un interlocuteur clé dans les discussions, aidant son client à évaluer l’acceptabilité des propositions. Il est capable de décomposer les termes juridiques complexes et de les expliquer de manière à ce que son client puisse prendre des décisions éclairées.

Vous avez une question sur le rôle d'avocat accompagnant en médiation ?

Vous avez une question sur la médiation conventionnelle ?

N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d’information complémentaire.